274 Route de Chambord 41350  Huisseau-sur-Cosson
Tél. 09 54 55 79 50
-
Port. 06 68 42 06 99
menu

Dernières news du Premier ministre par modification des textes

14/12/2015

Décret 2015-1571 du 01 12 2015 :

Le code de la route n'était visiblement pas assez encadrant pour nos premiers ministres aqui se suivent mais ne changent rien voir empirent une situation catastrophique. La présentation aux épreuves du permis de conduire sont encadrées par des circulaires dont aucun inspecteur (trice) ne tient vraiment compte. Pour rendre nikel le véhicule, aspirateur, lavage extérieur et intérieur, bloc moteur, faire toute la procédure administrative avant et après examen (des fois plusieurs fois car les services de la DDT changent la date et heure), emmener le candidat sur le lieu d'examen + l'examen + le retour de l'examen, une seule heure de conduite au prix tarifaire en vigueur dans l'établissement est tolérée devant être facturée à la notation : "accompagnement". Mr le premier ministre depuis quand vous n'avez pas lavé de voiture et passé l'aspirateur ???? Et quand nous avons un seul élève, ce qui est le cas pour beaucoup d'autos-écoles, vous nous subventionnez le manque à gagner par le temps non payé de notre mise à disposition et de travail ? Rien que le temps d'aller au centre d'examen et le retour en moyenne est entre 30 minutes à 1h30 selon les régions. Ajoutez-y le temps d'attente car il faut être à l'examen 15 mn avant l'heure prévue + le temps d'examen : total minimum 1h20mn pour les plus chanceux jusqu'à 2h20 minutes pour les plus malchanceux. Ce calcul est hors temps du bilan de l'examen avec son élève pour tout enseignant qui se respecte.

Vous Mr le premier ministre, quand vous vous déplacez, vos employés payés par nos impôts, ne sont-ils pas payés selon leur temps mis à votre service ? Quand vous vous déplacez vos véhicules : voitures, navires, hélicoptères, avions, ne sont-ils pas hyper propres, à la hauteur du respect de vos fonctions ? L'examen du permis de conduire n'a t-il pas le droit au même respect ? Les fonctionnaires qui travaillent à examiner les candidats n'ont-ils pas droit au même respect que vous ?

A la lecture du texte susvisé, dorénavant il est interdit de faire payer :

1 : les charges de coût financier de l'épreuve du permis de conduire : Eh oui, la secrétaire, le papier, l'impression, le local, le chauffage, l'électricité, les charges quoi ..... Ben cela l'auto-école va devoir trouver l'argent ailleurs, où ? Mr le premier ministre va devoir nous payer ce travail par subvention annuelle soit en forfait soit sur production du nombre d'examen produits par l'établissement tout comme par exemple inverse, il subventionne les agriculteurs à ne pas travailler avec la jachère.

2 / Les frais d'accompagnement : à la lecture du texte le candidat devra payer pour :

- la mise à disposition du véhicule qui doit être nickel-chrome,

- L'assurance conforme aux textes,

- la présence de l'accompagnant (je te tiens, tu me tiens par la main, il n'y a plus rien de pédagogique, le portier fera l'affaire... une balade quoi....) !!!

- le candidat pourra être emmené, mais pas ramené (... lors de l'épreuve ou du transport du candidat sur le site de celle-ci.) !!! Quelle auto-école va emmener sans ramener son élève, sauf cas exceptionnels ?

 

Simplification avais-je entendu ??????????? SI Mr le premier ministre voulait bien nous fonctionnariser, ET VRAIMENT PRENDRE EN CHARGE LES FORMATIONS DE SECURITE ROUTIERE, pas à taper toujours et toujours sur nous autres, simples et ultra modestes enseignants et enseignantes qui faisons de notre mieux pour rendre intelligible aux apprenants les textes dits officiels DONT nous ignorons pour beaucoup le corpus (ASSR 1 et 2 AUCUN CONTENU, Questions vérifications, AUCUN CONTENU)

Retour